TEXTE PDF

AUDEMARS PIGUET

En 1875, Jules-Louis Audemars (1851-1918), afin de faire face aux commandes de calibres de luxe des grandes maisons de Genève, s'associe à son camarade d'enfance Edward-Auguste Piguet (1853-1919). Il assume la direction technique de la petite entreprise, tandis que son associé prend la direction commerciale, parcourant les villes puis les continents pour établir un contact direct avec les amateurs. L'entreprise prospère, se développe, traversant sans trop de dommages la Première Guerre mondiale et la crise de 1929, notamment grâce à la production de bracelets montres pour dames et de modèles ultra plats. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la Manufacture se réorganise et crée une ligne de montres plus accessibles. Les répercussions de la crise horlogère des années soixante-dix l'atteignent peu; en effet, en 1972, l'entreprise a fait le choix audacieux de lancer la première montre sportive de Haute Horlogerie en acier: la Royal Oak. Aujourd'hui, la Manufacture, qui compte 500 employés dans le monde, aborde le troisième millénaire avec confiance. La première montre bracelet avec tourbillon et remontoir mécanique, la plus petite montre automatique avec quantième perpétuel, la Dual Time, la Répétition Minutes Carillon Dame… tout au long de son histoire la Manufacture accumule les records et les premières mondiales. Et c'est dans ce même esprit de conquête qu'elle produit encore aujourd'hui les calibres les plus plats et les plus compliqués du monde.