BALL WATCH

C’est dans les conditions les plus extrêmes que naissent les plus grandes réalisations. L’histoire des montres BALL est intimement liée à celle des pionniers du rail. Elle commence précisément le 18 avril 1891 avec la collision frontale de deux trains dans l’Ohio. Cette catastrophe a d’autant plus marqué les esprits qu’elle était due à l’imprécision de la montre du conducteur de l’un des trains. Dès lors les deux plus grandes compagnies ferroviaires des Etats-Unis décidèrent de remédier à jamais à ce genre de défaillance technique : elles se tournèrent vers Webster Clay Ball, l’horloger de Cleveland dont la réputation de chronométrier était déjà reconnue. Nommé inspecteur chef des chemins de fer fédéraux américains, Webster C. Ball procéda à des tests de chronométrage de toutes les montres des employés du rail. Parallèlement, il mit en place un système de standardisation de l’heure répondant à des critères de précision et de fiabilité extrêmement stricts. Dès lors, la notoriété des montres signées “BALL’s Standard” dépassa largement les frontières du continent américain. L’esprit d’aventure, le goût du défi, l’endurance et l’esthétique fonctionnelle, tels sont les dénominateurs communs des montres BALL Watch. Des garde-temps robustes, qui expriment une force de caractère authentique. Capables de performances exceptionnelles, ils sont dotés d’aptitudes techniques hors pair, qui leur permettent d’affronter les conditions les plus extrêmes en toute sérénité. Leur design classique, leur élégance naturelle personnifient en toute sobriété les exploits techniques les plus remarquables. L’une des qualités exclusives des modèles BALL est une visibilité parfaite du cadran même dans l’obscurité la plus profonde grâce à des micros tubes à gaz (3H). Aujourd’hui et plus que jamais, BALL Watch poursuit sa voie et confirme son rôle de protagoniste incontournable dans l’évolution de l’histoire horlogère.