Editorial

13 décembre 2016 - Yves Vulcan

Crowdfunding: nouvelle alternative pour l'horlogerie suisse ?

Les pérégrinations d’une marque sociofinancée et radicalement transparente

En Mars 2016, une mystérieuse équipe de cowboys, connue sous le nom de GOLDGENA PROJECT, sème le trouble dans l’univers feutré de l’horlogerie suisse en dévoilant les secrets du Swiss Made...

Plus

Editorial

29 septembre 2016 - Steeves Emmenegger

La fin des haricots

Au 18ème siècle sur les navires, on consommait les vivres selon un ordre immuable : en premier les produits frais et les animaux vivants, ensuite les aliments salés et fumés et enfin, jambons et haricots… leur fin signifiait donc le début de la famine.

C’est bien ce qui risque d’arriver aux entreprises qui n’ont pas perçu le changement de paradigme que nous sommes en train de vivre avec l’arrivée sur le marché de nouvelles générations qu’elles ne parviendront pas à intégrer.

Plus

Editorial

31 mai 2016 - Pierre Maillard

A la recherche d’un nouveau modèle

Assiste-t-on à la fin d’un modèle, le modèle qui, au cours des deux dernières décennies, a façonné le visage de l’horlogerie mondiale ?

On serait tenté de répondre par l’affirmative si nombreux sont les « paramètres » qui se conjuguent pour mettre à bas, ou sérieusement ébranler, les fondations de ce secteur si particulier de l’activité économique.

Plus

Editorial

29 avril 2016 - Sompol Mingkhuan

À l’heure de la digitalisation, les salons horlogers entrent dans une nouvelle ère

Il paraît que nous sommes au cœur d’une nouvelle révolution industrielle.

Cette révolution devient évidente quand on voit les personnes, aux quatre coins du monde, avoir recours à quelque chose d’« impalpable », via l’utilisation de gadgets informatiques et high-tech, le stockage et le transfert d’un nombre incalculable de données via le cloud virtuel.

Plus

Editorial

31 mars 2016 - Ariel Adams

Horlogers et passionnés d’horlogerie unis par une même folie

Dans notre monde moderne, la croissance de l’industrie des montres mécaniques, tout comme notre passion pour ces pièces désuètes à la beauté et à la facture incomparables, ne suivent aucune logique explicable.

Cette illusion que l’on s’est créée, en tant que passionnés d’horlogerie, est pure folie ; mais peut-être l’industrie horlogère est-elle tout aussi coupable, voire même davantage, de vivre dans cette indéniable fantaisie.

Plus

Editorial

29 février 2016 - Gisbert Brunner

Une tempête s’annonce-t-elle ? Le secteur de l’horlogerie à la veille des prochains salons

Exception faite du creux de Lehman Brothers en 2009, les chiffres annuels de l’exportation suisse de montres n’ont cessé d’augmenter depuis 2003.

Le désir de consommation des clients d’Extrême-Orient et en particulier des clients chinois y a largement contribué. La ville de Hong Kong a profité de manière particulière de la prospérité en constante augmentation dans l’Empire du Milieu et de l’attirance pour le luxe qui en résulte.

Plus

Editorial

25 janvier 2016 - David Chokron

Le futur a de l'avenir

Liberté de ton, de création, d'inventivité, cette industrie que l'on qualifie parfois de conservatrice est en réalité pragmatique au possible.

Il faut tout de même reconnaître que l’horlogerie mécanique est increvable. Elle a beau reposer sur des fondements technologiquement dépassés, elle réussit à maintenir sa pertinence.


Plus

Editorial

25 novembre 2015 - Su Jia Xian (SJX)

Qui va se charger de les réparer dans les années à venir?

Au cours de la prochaine décennie, tous ces garde-temps, aussi coûteux que complexes, vont devoir être révisés. Que va-t-il se passer ?

Or, tout objet mécanique nécessite d’être révisé. Les engrenages, les roues, les pignons, les ressorts doivent être nettoyés et huilés de temps en temps. Et cela doit être effectué par un horloger.

Plus

Editorial

25 octobre 2015 - Thomas Wanka

L'authenticité réside dans la singularité

Une montre-bracelet donne l'heure en un rien de temps. Mais le temps reste un phénomène qui échappe aux définitions des philosophes comme des scientifiques.

On ne compte plus le nombre de plaisanteries sur la relativité du temps, qui semble s'écouler bien plus vite en compagnie d'une belle femme qu’assis sur un poêle brulant. Comment la valeur du temps peut-elle être mesurée ? Ce qui est un passe-temps agréable pour une personne peut s'avérer une pure perte de temps pour une autre.

Plus

Editorial

25 septembre 2015 - Vasken Chokarian

L’horlogerie suisse doit rester... suisse

La haute horlogerie suisse n’est pas une industrie, c’est un art.

Autrefois, il n’existait aucun « service » au sein des entreprises de fabrication horlogère pour déterminer l’influence et les orientations que devaient prendre le développement et l’innovation de nouveaux produits...

Plus

Editorial

25 août 2015 - Roberta Naas

Les métiers d’arts s’épanouissent et ne se limitent plus aux cadrans

Au cours de la dernière décennie, le statut du cadran comme véritable œuvre d’art a connu un incroyable essor dans l’industrie horlogère.

À l’instar d’une toile, cet espace – d’un diamètre inférieur à 5 centimètres – est devenu le lieu d’expression des artistes dans lequel ils réinterprètent des techniques et des sujets intemporels.

Plus

Editorial

4 août 2015 - Elena Introna

Mouvements de manufacture

Pour une grande maison horlogère, rien n’est plus prestigieux que de pouvoir se targuer d’avoir des mouvements de manufacture

Les manufactures suisses, telles qu’on les connaissait à l’époque, ne se comptent désormais plus que sur deux mains. Pour pouvoir produire un nouveau mouvement, une société doit généralement être dotée d’au moins dix machines, et sachant que le coût de production d’un seul mouvement va de 250 000 à 300 000 euros...

Plus

Editorial

3 juillet 2015 - Grégory Pons

Démographie Horlogère

Il se crée deux nouvelles marques de montres par semaine

Les nouvelles générations veulent des nouvelles marques et des nouvelles montres, à des nouveaux prix.

Les exportations de montres suisses sont en décroissance. La démographie horlogère est en croissance ! Chaque année voit naître une centaine de nouvelles marques horlogères, soit à peu près deux par semaine, dans tous les segments de prix et sur tous les continents.

Plus

Editorial

19 juin 2015 - Joe Thompson

Comme au bon vieux temps

Le nombre de montres mécaniques suisses exportées a plus que doublé au cours des cinq dernières années. Jusqu’où ira cette hausse ?

En 2014, la Suisse a exporté 8,13 millions de montres mécaniques, un record en 32 ans.  

Cette récente augmentation est considérable. La renaissance des désormais célèbres montres mécaniques suisses des années 1990 et 2000 entame une nouvelle phase qui voit les marchés émergents de l’Extrême-Orient adopter les montres mécaniques.

Plus