TEXTE PDF

ARTYA

ArtyA by Yvan Arpa

Au commencement, un être habité par la créativité, Yvan Arpa, capable de dégainer 1000 idées à la minute ou, c’est peut-être plus raisonnable, au moins une idée toutes les 24 heures. Face au cycle séculaire d’une horlogerie suisse de tradition, dans laquelle il ne cesse de revendiquer ses ancrages et son rigoureux swiss made, malgré la folie de ses idées out of the box, cette avalanche de concepts a de quoi dérouter. Car il faut du temps pour fabriquer une montre, bien plus que pour en imaginer l’identité. Le plus étonnant dans cette folle embardée créative, c’est que, peu à peu, il se dégage une ligne directrice, une sorte de constante. S’agirait-il de l’ADN de la marque ArtyA? Son nom l’indique, cette enseigne se dédie aux pulsions contemporaines d’un art pétri de street culture, sur fond de happenings. C’était d’ailleurs, au départ, cette rencontre entre une boîte de montre réputée polie et lisse et les éclairs destroys d’une cage de Faraday maîtrisée. Du plus bel effet, avec à la clef, des reliefs insaisissables, des reflets indomptables. Visuellement, c’était fort, puissant. Un peu comme si la mode vintage trash entrait enfin en horlogerie, créant une irréversible tendance. A force de tirer tous azimuts, à force de lancer ses idées à la face des médias et des opinion leaders, Yvan Arpa a ouvert une brèche. Depuis lui, l’horlogerie – et c’est l’ensemble du secteur qui en profite aujourd’hui – s’est mise à occuper la scène de l’insolite, et non plus seulement celle de l’économie, des pages produits et autres rubriques incontournables des magazines. ArtyA fait couler de l’encre. Qu’il s’agisse d’un cadran en coprolithe – du caca fossilisé de dinosaure -, d’ailes de papillons ou d’écailles de poissons du lac Léman, de cuir issu du crapaud buffle, de matériaux tous plus fous les uns que les autres, tous chargés d’une histoire personnelle et touchante. Le créateur y a mis sa sueur et son sang, il exprime au fil de ces cadrans uniques peints à la main par l’artiste Dominique Arpa-Cirpka, sa moitié dans la vie.

Art comtemporain et horlogerie d’exception